Préparer un examen
IRM

 

Corps étrangers métalliques

Les examens IRM sont sans risque si l’on prend les précautions habituelles de dépistage des corps étrangers métalliques intra-corporels :

  • Certains constituent des contre-indications formelles à toute exploration IRM : Pace-maker (piles cardiaques), implants cochléaires, certaines valves cardiaques, clips d’hémostase vasculaire pour chirurgie d’anévrysme intra-crânien, corps étranger ferromagnétique intra-viscéral (dans les yeux, l’abdomen…).
  • D’autres peuvent gêner l’étude IRM sans cependant en empêcher la réalisation (plombages dentaires, prothèse de genou ou de hanche par exemple…).

Pour cette raison, une Fiche d’informations-consentement vous sera remise à votre arrivée dans le service où vous devrez spécifier toute éventuelle présence de corps étranger métallique dans votre corps.
Dans certains cas, on vous proposera de réaliser des radiographies (de la tête le plus souvent) pour vérifier l’existence éventuelle d’un corps étranger métallique (intra-orbitaire par exemple).
C’est parce qu’il s’agit d’un champ magnétique puissant que l’on vous demandera de vous débarrasser de tout objet métallique, magnétique ou électronique que vous pourriez porter sur vous (bijoux, piercing, montres, lunettes, cartes magnétiques bancaires, appareils photos, téléphones, appareils auditifs… qui pourraient être gravement endommagés) avant de vous placer dans l’aimant pour réaliser votre examen.

Injection de contraste

Il est parfois nécessaire d’injecter un produit de contraste intraveineux (plus rarement intra-articulaire) dérivé d’une terre rare (Gadolinium). L’injection est prescrite habituellement par le médecin qui préconise l’IRM.

Si vous êtes allergique à certains contrastes ou médicaments, si vous avez un terrain allergique (asthme allergique, eczéma, antécédent d’œdème de Quincke…) vous devrez impérativement le signaler à la prise de rendez-vous, une prémédication anti-allergique vous sera alors peut-être proposée (médicaments que vous devrez prendre la veille et le jour de l’examen).

Si vous avez plus de 65 ans, il vous sera demandé de faire vérifier votre fonction rénale (résultats récents d’une prise de sang avec dosage créatininémie et clairance).
Si vous avez moins de 65 ans, vous devrez signaler entre autres lors de la prise de rendez-vous, tout facteur de risque d’une éventuelle insuffisance rénale (Diabète, myélome, insuffisance cardiaque-rénale-hépatique, maladie chronique grave évoluée…) : en fonction sera préconisé ou non, un contrôle de votre fonction rénale.
Quoi qu’il en soit une Fiche d’informations-consentement vous sera remise à votre arrivée dans le service que vous devrez lire et remplir consciencieusement.

Rappel important

Veillez à vous munir des papiers suivants avant tout examen :

    • Ordonnance de l’examen de votre médecin,
    • Votre carte vitale à jour ou son attestation papier,
    • Un justificatif de la déclaration de votre médecin référent,
    • Votre carte de mutuelle à jour,
    • Pièce d’identité,
    • La liste des médicaments que vous prenez,
    • Votre dossier médical (comptes-rendus d’imagerie, comptes-rendus opératoires et d’hospitalisation, lettres médicales…)
    • Toutes les explorations radiographiques et d’imagerie médicale déjà réalisées.

Avant votre examen, il vous est toujours possible de joindre notre service, secrétaires et médecins sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

Qu’est-ce qu’une Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) ?

Le patient est placé dans un très haut champ magnétique (aimant très puissant) : des modifications de ce champ magnétique sont réalisées, afin d’étudier le comportement magnétique du proton H+ (qui fait partie de la molécule d’eau, principale composante du corps humain) dans les différents tissus de l’organisme.
Un traitement informatique permet d’en réaliser des images anatomiques.

Déroulement de l’examen

Après vérification de la Fiche d’informations-consentement  que vous aurez lue et consciencieusement remplie, et après avoir retiré tout élément métallique que vous pourriez porter (voir paragraphe « Corps étrangers métalliques »), vous serez placé allongé dans l’aimant.

Si une injection de contraste est nécessaire, un cathéter vous sera placé (habituellement dans une veine du pli du coude). On vous fournira des protections auditives en mousse ou un casque musical (la machine fait beaucoup de bruit).
Vous devrez tenir absolument immobile tout le temps de l’examen, on vous demandera parfois de tenir des apnées de quelques secondes.
Votre coopération est nécessaire au bon déroulement de l’examen et de la bonne qualité des images ainsi obtenues. L’examen dure entre 10 et 30 minutes selon les explorations.

Vous trouverez d’autres informations et précisions sur l’IRM en consultant la page des liens utiles.

Comment préparer un rdv pour une IRM ?

  • A la prise de rendez-vous, vous devrez préciser si vous êtes porteur d’un corps étranger métallique : certains sont une contre-indication formelle à toute exploration IRM (les pace-maker, certaines valves cardiaques , séquelles de corps étranger métallique intra-orbitaire ou intra-viscéral, prothèse cochléaire, chambres implantables de neurostimulation, etc.).
  • Une Fiche d’informations-consentement vous sera remise le jour de l’examen, que vous devrez remplir avec soin pour écarter toute contre-indication.
  • Si l’IRM vous a été prescrite sans injection de contraste (Gadolinium), il n’y a pas de précaution particulière.
  • Si l’IRM vous a été prescrite avec injection de Gadolinium et si vous êtes allergique (à l’iode ou à d’autre allergènes), une prémédication anti-allergique vous sera peut-être proposée (prescrite par votre médecin traitant). Cette prémédication anti-allergique est à prendre la veille et le jour de l’examen.
  • D’autres précautions et contre-indications existent vis à vis des injections de Gadolinium (insuffisance rénale, allaitement en cours, etc.). Elles sont spécifiées sur la Fiche d’informations-consentement qui vous sera remise à votre arrivée dans le service.
  • Il n’est habituellement pas nécessaire d’être à jeun avant l’examen, sauf cas particuliers (bili-IRM, entero-IRM, foie…).

Documents à votre disposition

  • Fiche Informations-Consentement Adulte IRM
  • Fiche Consentement Parental Mineur IRM

 

Préparer un examen
IRM

 

Qu’est-ce qu’une Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) ?

Le patient est placé dans un très haut champ magnétique (aimant très puissant) : des modifications de ce champ magnétique sont réalisées, afin d’étudier le comportement magnétique du proton H+ (qui fait partie de la molécule d’eau, principale composante du corps humain) dans les différents tissus de l’organisme.
Un traitement informatique permet d’en réaliser des images anatomiques.

Corps étrangers métalliques

Les examens IRM sont sans risque si l’on prend les précautions habituelles de dépistage des corps étrangers métalliques intra-corporels :

  • Certains constituent des contre-indications formelles à toute exploration IRM : Pace-maker (piles cardiaques), implants cochléaires, certaines valves cardiaques, clips d’hémostase vasculaire pour chirurgie d’anévrysme intra-crânien, corps étranger ferromagnétique intra-viscéral (dans les yeux, l’abdomen…).
  • D’autres peuvent gêner l’étude IRM sans cependant en empêcher la réalisation (plombages dentaires, prothèse de genou ou de hanche par exemple…).

Pour cette raison, une Fiche d’informations-consentement vous sera remise à votre arrivée dans le service où vous devrez spécifier toute éventuelle présence de corps étranger métallique dans votre corps.
Dans certains cas, on vous proposera de réaliser des radiographies (de la tête le plus souvent) pour vérifier l’existence éventuelle d’un corps étranger métallique (intra-orbitaire par exemple).
C’est parce qu’il s’agit d’un champ magnétique puissant que l’on vous demandera de vous débarrasser de tout objet métallique, magnétique ou électronique que vous pourriez porter sur vous (bijoux, piercing, montres, lunettes, cartes magnétiques bancaires, appareils photos, téléphones, appareils auditifs… qui pourraient être gravement endommagés) avant de vous placer dans l’aimant pour réaliser votre examen.

Injection de contraste

Il est parfois nécessaire d’injecter un produit de contraste intraveineux (plus rarement intra-articulaire) dérivé d’une terre rare (Gadolinium). L’injection est prescrite habituellement par le médecin qui préconise l’IRM.

Si vous êtes allergique à certains contrastes ou médicaments, si vous avez un terrain allergique (asthme allergique, eczéma, antécédent d’œdème de Quincke…) vous devrez impérativement le signaler à la prise de rendez-vous, une prémédication anti-allergique vous sera alors peut-être proposée (médicaments que vous devrez prendre la veille et le jour de l’examen).

Si vous avez plus de 65 ans, il vous sera demandé de faire vérifier votre fonction rénale (résultats récents d’une prise de sang avec dosage créatininémie et clairance).
Si vous avez moins de 65 ans, vous devrez signaler entre autres lors de la prise de rendez-vous, tout facteur de risque d’une éventuelle insuffisance rénale (Diabète, myélome, insuffisance cardiaque-rénale-hépatique, maladie chronique grave évoluée…) : en fonction sera préconisé ou non, un contrôle de votre fonction rénale.
Quoi qu’il en soit une Fiche d’informations-consentement vous sera remise à votre arrivée dans le service que vous devrez lire et remplir consciencieusement.

Déroulement de l'examen

Après vérification de la Fiche d’informations-consentement  que vous aurez lue et consciencieusement remplie, et après avoir retiré tout élément métallique que vous pourriez porter (voir paragraphe « Corps étrangers métalliques »), vous serez placé allongé dans l’aimant.

Si une injection de contraste est nécessaire, un cathéter vous sera placé (habituellement dans une veine du pli du coude). On vous fournira des protections auditives en mousse ou un casque musical (la machine fait beaucoup de bruit).
Vous devrez tenir absolument immobile tout le temps de l’examen, on vous demandera parfois de tenir des apnées de quelques secondes.
Votre coopération est nécessaire au bon déroulement de l’examen et de la bonne qualité des images ainsi obtenues. L’examen dure entre 10 et 30 minutes selon les explorations.

Vous trouverez d’autres informations et précisions sur l’IRM en consultant la page des liens utiles.

 

Comment préparer un rendez-vous pour une IRM ?
  • A la prise de rendez-vous, vous devrez préciser si vous êtes porteur d’un corps étranger métallique : certains sont une contre-indication formelle à toute exploration IRM (les pace-maker, certaines valves cardiaques , séquelles de corps étranger métallique intra-orbitaire ou intra-viscéral, prothèse cochléaire, chambres implantables de neurostimulation, etc.).
  • Une Fiche d’informations-consentement vous sera remise le jour de l’examen, que vous devrez remplir avec soin pour écarter toute contre-indication.
  • Si l’IRM vous a été prescrite sans injection de contraste (Gadolinium), il n’y a pas de précaution particulière.
  • Si l’IRM vous a été prescrite avec injection de Gadolinium et si vous êtes allergique (à l’iode ou à d’autre allergènes), une prémédication anti-allergique vous sera peut-être proposée (prescrite par votre médecin traitant). Cette prémédication anti-allergique est à prendre la veille et le jour de l’examen.
  • D’autres précautions et contre-indications existent vis à vis des injections de Gadolinium (insuffisance rénale, allaitement en cours etc.). Elles sont spécifiées sur la Fiche d’informations-consentement qui vous sera remise à votre arrivée dans le service.
  • Il n’est habituellement pas nécessaire d’être à jeun avant l’examen, sauf cas particuliers (bili-IRM, entero-IRM, foie…).
Documents à votre disposition
  • Fiche Informations-Consentement Adulte IRM
  • Fiche Consentement Parental Mineur IRM

Rappel important

Veillez à vous munir des papiers suivants avant tout examen :

    • Ordonnance de l’examen de votre médecin,
    • Votre carte vitale à jour ou son attestation papier,
    • Un justificatif de la déclaration de votre médecin référent,
    • Votre carte de mutuelle à jour,
    • Pièce d’identité,
    • La liste des médicaments que vous prenez,
    • Votre dossier médical (comptes-rendus d’imagerie, comptes-rendus opératoires et d’hospitalisation, lettres médicales…)
    • Toutes les explorations radiographiques et d’imagerie médicale déjà réalisées.

Avant votre examen, il vous est toujours possible de joindre notre service, secrétaires et médecins sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.